L’Arabie peut souffrir pour atteindre la première finale de son histoire (1:0)

Une finale avant l’heure. L’Arabie Saoudite et l’UD Alzira ont offert un véritable hommage au football vendredi en demi-finale. plus de 5 000 personnes se sont entassées dans les tribunes des Arcs. Les Saoudiens ont pris le dessus et ont réussi à s’imposer, par le minimum et sur un but au point de penalty, dans un match à égalité maximale où l’UD Alzira – un concurrent très méritant – a tout tenté jusqu’à la dernière minute.

Le match a commencé avec un maximum d’attentes, comme d’habitude dans les phases finales du tournoi. Avec le parfum d’un grand match. Avec le parfum de la COTIF. La première demi-finale a débuté avec une UD Alzira pleine d’énergie. Les locaux étaient déterminés à atteindre la deuxième finale de leur histoire et ils l’ont rapidement prouvé. A peine quelques minutes plus tard, une course sur le flanc droit se terminait par une première touche de Luis Luengo à l’entrée des six mètres, mais le ballon passait au-dessus du but. L’intention de ce match était claire : une lutte acharnée pour chaque action.

S’il est vrai que les premières minutes du match ont été nettement dominées par les Blaugrana, l’Arabie Saoudite était très bien organisée et prête à partir, comme des flèches, à la recherche du but d’Alzira, l’une des caractéristiques les plus reconnaissables de son jeu. La discipline saoudienne a répondu aux tentatives d’Alzira par les moyens suivants une belle coupe en coin de Hassan Edreis, dont le tir puissant n’a pas trouvé le coin supérieur gauche du filet..

Après la pause hydratation, la domination blaugrana est passée aux mains des Saoudiens.. Eric Pergeer a poussé son équipe à monter en intensité et à devenir protagoniste. Sa salle des machines, animée par Ali Alfahmi et Mahdi Alobud, a changé le cours du match, et quelle paire de joueurs pour les Saoudiens ! Malgré cela, l’équipe arabe ne parvient pas à trouver Alkhaibiri, qui a du mal à s’imposer face à la défense adverse. Sans occasion franche, le match se termine à la mi-temps avec le sentiment que la seconde mi-temps est à suivre.

A lire aussi  L'Espagne se qualifie pour les huitièmes de finale en tant que tête de série, mais avec une petite frayeur (2:2)

Pascu Domingo remuait le couteau dans la plaie à la mi-temps en procédant à cinq changements. par rapport aux onze de la première mi-temps. Et c’est ce qu’il a fait. L’efficacité de Flavio et de Jorge Revert sur les deux flancs a donné de l’air à l’équipe de La Ribera. Tout cela en plus de la blessure d’Ali Alfahmi, l’un des joueurs les plus remarquables du match. Alzira a réclamé un penalty lorsque Cristian est tombé devant le gardien, mais l’arbitre n’a pas accordé de penalty.

Le match entrait dans ses dernières minutes et, dans l’échange de coups, l’équipe la plus complète était Alzira.. Jorge Revert essayait de faire passer le ballon sur son côté, mais sans succès.. L’Arabie Saoudite répondait par une passe en profondeur à Al Khaibari qu’Uriel Llopis captait en premier. Les Verts répliquent avec un tir de l’extérieur de la surface de Hassan Almusallam qui passe juste à côté du poteau. C’était un beau match.

Dans un mouvement très rapide, Jalal Alsalem courait sur l’aile pour récupérer un ballon qui allait déboucher sur une occasion en or et Noel Riera faisait clairement chuter l’attaquant saoudien. Le penalty d’Alkhaibari était stoppé par le poteau droit.. Llopis a failli le sauver, mais le ballon est entré en pleurs après avoir heurté le poteau. Avantage aux Arabes dans la dernière ligne droite.

L’UD Alzira a poussé fort dans les dernières minutes pour obtenir un match nul Le coup franc de Javier Comas au cœur de la surface de réparation était repoussé par la jambe d’un défenseur et un long ballon qu’Álex Sanz effleurait du front mais ne trouvait pas la cible.

A lire aussi  Spalletti, nouveau sélectionneur de l'Italie

Détails techniques :

SEL NAL. Arabie Saoudite :

21- Abdulrahman Aghamdi

4- Abdulrahman Sahhari (Awad Dahal, 65′)

6- Ali Alfahmi (Hassan Almusallam, 49′)

7- Ali Almahdawi (Saud Altumkti, 65′)

8- Mahdi Alobud

9- Thamer Alkhaibari

14- Hassan Edreis (Ziyad Alghamdi, 40′)

16- Awad Aman

18- Saleh Barnawi (Yousef Altahhan, 15′) (Turki Alghumayl, 65′)

19- Jalal Alsalem

25- Ahmed Asiri

UD Alzira :

1- Uriel Llopis Sanper

2- Noel Riera (Sergio Reyes, 73′)

4- Pau Clemente (Álex Sanz, 73′)

10- Rafael Asensio (Carlos Bañó, 40′)

7- Jorge Revert (Luis Torres, 59′)

8- Denis Quintana (Flavio Dion, 40′)

17- Marc Abril (Cristian Membrives, 40′)

12- Miguel Borja (Iker Sáez, 40′)

14- Andreas Membrives (Vicente Cuquerella, 40′)

20- Alejandro Guijarro

28- Luis Luengo (Javier Comas, 73′)

Buts : 1-0. M. 65 : Alkhaibari, Thamer ;

Arbitre : Carrillo García, Salvador. Cartons jaunes pour Abdulrahman Sahhari, Awad Aman, Hassan Almusallam et Abdulrahman Alghmdi pour Arabie Saoudite et Álex Sanz, Flavio Dion et Vicente Cuquerella pour Alzira.

Remarques : Match joué à Els Arcs (l’Alcúdia) devant 5 000 personnes. 8ème tour de la COTIF.

Auteur/autrice