« Les arbitres permettent beaucoup de choses à d’autres équipes plus hiérarchisées ».

Le FC Séville n’arrive toujours pas à se relever. L’arrivée de Diego Alonso n’a pas réussi à redresser une équipe en crise et l’Uruguayen n’a réussi à s’imposer qu’en Copa del Rey. Et ce, depuis huit matches à la tête de l’équipe. Cette journée, toujours avec un clean sheet et seulement 12 points depuis le début de la saison. La Real Sociedad s’est imposée sans trop de problèmes par 2-1 dans un match qui s’est terminé par Sergio Ramos et Jesús Navas expulsés pour des cartons rouges en fin de match.

A la fin du match, Lucas Ocampos n’a pas manqué l’occasion de se plaindre de la performance de l’arbitre lors de l’action mentionnée plus haut, au cours de laquelle l’équipe s’est retrouvée à neuf. Un tacle violent de Ramos a été sanctionné d’un carton jaune, mais la VAR l’a averti d’aller vérifier sur l’écran, lui donnant un carton rouge car le vétéran n’a pas touché le ballon avant d’entrer en contact avec la jambe de son adversaire. Navas a reçu un carton rouge pour avoir protesté.

L’attaquant argentin a déclaré qu’il se sentait « triste de la défaite », ajoutant une petite analyse : « Je pense qu’en première mi-temps nous étions très inférieurs, en deuxième mi-temps nous avons tout généré nous-mêmes jusqu’à ce que, évidemment, sur un jeu que je n’ai pas vu, l’arbitre pense qu’il y avait un carton rouge. Il a d’abord laissé faire, puis il a arrêté, lui a donné un carton jaune, puis il a consulté la VAR, lui a donné un carton rouge… Je ne sais même pas quoi penser. Juste après avoir regardé la VAR, il a expulsé Navas ».

A lire aussi  Le Barça ne supporte pas sa peine à Vallecas

Une question de hiérarchie

« C’est très relatif, Ils permettent beaucoup de choses à d’autres équipes plus hiérarchisées.. Il faut être juste avec tout le monde. Navas l’expliquera, mais quand d’autres parlent et disent des choses… Je demande seulement qu’il soit mesuré avec la même aune ». Sera-t-il sanctionné pour ses propos, comme l’ont été ceux de José Luis Gayà et pour lequel il a été condamné à quatre matches, ou sera-t-il mesuré à une autre aune ?

Auteur/autrice