Mort de l’historique « Lobo » Zagallo

L’ex-footballeur et ancien entraîneur brésilien Mário Jorge Lobo ZagalloMário Jorge Lobo Zagallo, quadruple champion du monde avec la Canarinha en tant que joueur, entraîneur et coordinateur de l’équipe nationale, est décédé à l’âge de 92 ans, a annoncé son conseiller samedi.

« C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre éternel quadruple champion du monde Mario Jorge Lobo Zagallo », ont indiqué les réseaux sociaux de l’ancien joueur dans une note qui ne précise pas la cause du décès.

L’année dernière, son état de santé s’est détérioré à la suite d’une infection urinaire qui l’a contraint à rester à l’hôpital pendant près de trois semaines. En 2022, il a également été hospitalisé pour une infection respiratoire.

Zagallo, surnommé « le vieux loup », est l’idole de plusieurs générations, une éminence mondiale et l’un des entraîneurs et joueurs les plus importants de l’histoire du football brésilien.

Quatre Coupes du monde avec le Brésil

Il est le seul à avoir quatre titres de champion du monde à son actif : deux en tant que joueur (Suède 1958 et Chili 1962), un en tant qu’entraîneur (Mexique 1970) et le dernier en tant que coordinateur de la Canarinha (Etats-Unis 1994)..

Né le 9 août 1931 dans l’État d’Alagoas, il a joué comme attaquant à Flamengo et Botafogo, deux des plus grands clubs brésiliens.

« Un père dévoué, un grand-père aimant, un beau-père attentionné, un ami fidèle, un professionnel victorieux et un grand être humain. Une idole géante. Un patriote qui nous laisse un héritage de grandes conquêtes », peut-on lire dans la notice nécrologique.

A lire aussi  Un message de l'Atletico Madrid à Bellingham

Avec l’équipe nationale brésilienne, il a remporté les Coupes du monde de Suède 1958 et du Chili 1962 avec Edson Arantes do Nascimento « Pelé ».décédé d’un cancer du colon à l’âge de 82 ans le 29 décembre 2022..

En tant qu’entraîneur, il a remporté la Coupe du monde 1970 au Mexique, avec Pelé encore sur le terrain, et en tant que coordinateur technique, il a remporté la Coupe du monde 1994 aux États-Unis, seule personne à avoir gagné quatre titres de Coupe du monde dans l’histoire du football. Il est le seul à avoir atteint cinq finales de Coupe du monde en sept participations.

Il s’est incliné de justesse face au pays organisateur en finale de la Coupe du monde 1998 en France, année au cours de laquelle il a entraîné une équipe composée de Ronaldo, Bebeto, Rivaldo, Dunga, Roberto Carlos, Cafu et Taffarel, entre autres.

Auteur/autrice