Nico et l’Athletic fêtent leur renouveau en battant le Rayo

Nico Williams et l’Athletic Club ont célébré la récente reconduction du plus jeune de la saga jusqu’en 2027 en écrasant le Rayo Vallecano à San Mamés, où les deux frères ont collaboré en marquant deux buts pour sceller la victoire. Victoire 4-0, ouverte par Gorka Guruzeta et Pacha Espino dans son propre but.

Une victoire aussi complète qu’incontestable qui renforce la position de Bilbao à la cinquième place, où il se trouve provisoirement à trois points de la Ligue des champions, et qui porte à quatre points l’avantage qu’il a sur les équipes qui, en principe, resteraient en dehors de l’Europe.

Rayo, quant à lui, a subi sa deuxième défaite à l’extérieur de la saison et a encaissé plus de buts à « La Catedral » que lors de ses sept précédentes visites. Il se retrouve donc en milieu de tableau.

L’Athletic a reçu une mauvaise nouvelle avant le début du match, puisque Vesga s’est blessé à l’échauffement et que Valverde l’a remplacé par Herrera. L’Athletic a donc été remplacé par Herrera. a empêché Ernesto Valverde de reconduire le onze de départ. qui avait si bien fonctionné la dernière fois à Gérone.

De son côté, Francisco Rodríguez, outre le retour d’Álvaro García après sa suspension lors du dernier match contre le Barça, a fait entrer Pathé Ciss dans l’équipe à la place d’Oscar Trejo et a déplacé l’ex-rojiblanco Unai López vers le milieu de terrain.

L’équipe rouge et blanche ne se rendait pas trop compte de ce revers, car dès la première minute, elle obtenait déjà deux corners. Et à la 14e minute, Guruzeta avait déjà battu Dimitrievski.

A lire aussi  Le Barça officialise la prolongation de Xavi jusqu'en 2025 plus une année optionnelle

Le but, cependant, a été très bien exécuté par l’attaquant local, a été refusé pour hors-jeu Iñaki Williams, qui a centré depuis la droite.

Mais « Gurugol » était déterminé à battre son record de buts de la saison dernière samedi et il a ajouté son septième but de la saison en battant le gardien des Balkans d’un tir simple et bien placé au milieu de la première mi-temps.

C’est ce que demandait la passe de Sancet, qui avait profité d’un ballon volé par l’aîné Williams à Oscar Valentín, sur lequel le milieu de terrain rayista réclamait une faute. La passe du joueur navarrais laissait le but à moitié fait pour le joueur de Saint-Sébastien.

Le Rayo s’est un peu étiré avec le score en sa défaveur et s’est procuré trois occasions, dont aucune n’était dangereuse. Le tir d’Álvaro était même simple. pour Unai Simón.

L’Athletic reprenait sa domination et continuait à forcer les corners sans succès, mais ce n’était pas le meilleur jour pour les ailiers d’Iñaki Williams et De Marcos. Ils ne parvenaient pas à se créer des occasions sur des actions qui s’annonçaient prometteuses.

La seconde mi-temps commençait par une occasion pour les visiteurs, née d’une passe risquée de Lekue à Unai Simón. Le dégagement précipité du gardien de but a touché le ballon. Pathé Ciss, qui s’empare à nouveau du ballon. et centre pour Unai, dont la tête passe à côté.

Le score aurait pu être de 1-1, mais il est passé à 2-0 sur une action malheureuse de Pacha Espino, qui a dévié un centre de Williams dans ses propres filets. Un ballon impossible à jouer pour son gardien.

A lire aussi  Le sondage brutal d'Iker Casillas sur les élections de 23J

Il ne pouvait rien faire non plus sur le 3-0. La délicieuse finition d’Iñaki Williams était le point culminant d’une belle action menée par toute la ligne d’attaque de l’équipe locale. Lancée par Nico, poursuivie par Sancet et Guruzeta, cette dernière adressait un centre parfait à l’aîné des frères, qui l’égalait au classement des buteurs, avec 7 buts également.

Dimitrievski aurait pu faire mieux dans le 4-0, même s’il est vrai que la fin de match est à mettre au crédit de Nico, après avoir reçu un excellent service de Lekue, était si près du but qu’elle a touché le poteau. avant de rentrer.

C’était la cerise sur le gâteau d’un après-midi inoubliable pour le plus jeune des Williams, pour toute sa famille et pour tous les fans d' »athletizale ». Malgré le froid et la pluie, ceux qui sont venus à San Mamés ont vécu une fête totale. La fête avec Nico.

Fiche technique :

4 – Club athlétique : Unai Simón ; De Marcos (Yuri, m.74), Vivian (Nolaskoain, m.84), Paredes, Lekue ; Herrera, Galarreta (Prados, m.81) ; Iñaki Williams (Berenguer, m.81), Sancet (Muniain, m.74), Nico Williams ; et Guruzeta.

0 – Rayo VallecanoDimitrievski ; Balliu, Lejeune, Mumin, Espino ; Oscar Valentín (Kike, m.55), Unai López (De Frutos, m.55) ; Isi Palazón (Chavarría, m.55), Trejo, Álvaro García ; et Camello (Falcao, m.69).

Buts1-0, minute 23 : Guruzeta. 2-0, m.47 : Espino, but contre son camp. 3-0, m.64 : Iñaki Williams. 4-0, m.68 : Nico Williams.

Juge-arbitreFrancisco Hernández Maeso (Comité d’Estrémadure). Carton jaune pour l’équipe locale Vivian (m.5) et pour les visiteurs Espino (m.31) et Falcao (m.87).

A lire aussi  Maxi Gómez : Grenade continue de faire des offres

IncidentsLa 15e journée de la LaLiga d’EA Sports s’est déroulée à San Mamés devant 44 689 spectateurs. Statistiques officielles.

Auteur/autrice