Quique Sánchez Flores sur Rafa Mir : « Celui qui n’atteint pas la barre ne peut pas jouer ».

L’entraîneur du FC Séville, Quique Sánchez Flores, a déclaré dimanche, après avoir été interrogé sur Rafa Mir et le Belge Adnan Januzaj, deux joueurs dont le club a géré le départ lors de la dernière période de transfert, mais qui restent dans l’équipe, que « celui qui n’atteint pas la barre ne peut pas jouer ».

L’entraîneur madrilène, lors de sa conférence de presse avant le match de lundi contre le Rayo Vallecano, qui clôturera la 23e journée de la Liga, a souligné que Rafa Mir et Januzaj « sont de bons professionnels » mais que « ce ne sont pas de bons joueurs ». Chaque personne « comprend le niveau d’exigence d’une manière différente »..

« Je comprends que j’ai placé la barre plus haut qu’ils ne l’ont placée. Après avoir essayé, après être allé les voir par nécessité absolue, il y a un moment où il n’est plus temps de baisser la barre. Les exigences sont ce qu’elles sont et celui qui ne répond pas à ces exigences, soit il y répond, soit il ne peut pas avoir de minutes », a déclaré Quique, qui a insisté sur le fait que veut des joueurs « avec l’engagement nécessaire pour défendre le maillot de Séville »..

Sur son évaluation de la fenêtre de transfert hivernale, il a souligné qu' »il y a eu des mouvements, des joueurs sont partis qui voulaient partir pour différentes raisons et des joueurs sont arrivés avec de l’énergie, avec un désir de bien faire, de réussir, avec cette faim et ce besoin qu’ils ont de reprendre leur carrière et de faire correspondre cette énergie et cette positivité avec ce qu’ils veulent ».

A lire aussi  Majorque laisse Gérone sur le carreau et l'exclut de la Coupe

« C’est exactement ce que nous voulons, nous voulons des gens qui osentqui n’ont pas un sac à dos trop lourd de problèmes et de défauts, et qui peuvent nous aider », a déclaré l’entraîneur du FC Séville, dont l’équipe lutte en bas du tableau pour éviter la relégation.

Auteur/autrice