Scandale de l’arbitrage à Bernabeu

Le Real Madrid était promis au bonheur à domicile face à Almeria, lanterne rouge de la Primera Division et seule équipe à n’avoir pas encore gagné. Mais leur position au classement ne reflétait pas ce que l’on voyait sur le terrain. Les Andalous surclassaient une pauvre équipe madrilène, qui se retrouvait menée 2-0 à la mi-temps. Mais.., le dynamisme de l’équipe locale et un arbitrage d’une impartialité très douteuse ont donné des ailes aux Blancs..

Alors que le match se jouait à 1-2, l’équipe d’Indálico trouvait une nouvelle fois le but de Kepa grâce à une superbe contre-attaque, terminée par Arribas, un jeune joueur du Real Madrid, sur une passe de Lopy. Le milieu de terrain a traversé la moitié de terrain du Real Madrid pour jouer le ballon à Arribas, qui a terminé la balle à sa guise. Mais.., le VAR est venu revoir l’action de manière incompréhensible.Le milieu de terrain français est entré en contact avec Bellingham alors qu’il protégeait le ballon. Hernandez Hernandez, l’un des arbitres les plus visés par la campagne de pression de Real Madrid TVHernández Maeso a été appelé pour vérifier l’action sur l’écran et a décidé de refuser le but pour faute, alors qu’il n’était qu’à quelques mètres de l’action et qu’il n’avait rien vu en direct.

Pour ne rien arranger, l’égalisation madrilène est intervenue à la suite d’une action impliquant également la VAR. Vinícius tire le ballon avec son bras.Le but était évidemment refusé en direct. Mais c’était un match à ne pas parier contre Almería, et la VAR l’a bien montré. Une fois de plus, l’arbitre canarien avertissait Maeso, qui regardait longuement l’écran, a validé le but Vinícius, laissant le banc d’Almeria perplexe et Garitano sur le point de demander à ses joueurs de quitter le terrain.

A lire aussi  Eldense renforce ses gardiens de but avec le gardien Zubiaurre

Comme prévu, Almeria n’a pas résisté et s’est incliné dans les arrêts de jeu. Un temps additionnel de 11 minutes ni plus ni moins.Les Andalous ont été trop longs et n’ont pu empêcher le dernier but de Carvajal, qui a fait 3-2 et une nouvelle défaite, mais aussi un scandale qu’il faudra longtemps pour oublier.

Auteur/autrice