Sergio González fait ses adieux en larmes : « Nous avons vécu deux années incroyables à Cadix ».

Sergio González a déclaré ce lundi, à l’occasion de ses adieux en tant qu’entraîneur de la Cadixqui a vécu « deux années incroyables ». à la tête de l’équipe, dont il a été démis de ses fonctions samedi dernier.

González a déclaré lors d’une conférence de presse que l’équipe de Cadix est une « grande famille« et a remercié pour « tous les moments que nous avons vécus ».

Le désormais ancien entraîneur, qui a quitté son poste après le défaite contre Alavés a déclaré qu’au cours de son séjour au club, qu’il a rejoint en janvier 2022, il a ressenti « beaucoup d’émotions fortes » et s’est considéré comme « privilégié ».

Sergio, qui a sauvé Cadix de la relégation les deux saisons précédentes, a déclaré que lui et son équipe d’entraîneurs étaient « très heureux ».

Cadix se trouve dans la zone de relégation de la Segunda División avec 15 points, à un point de la relégation, mais a enchaîné dix-sept matches de championnat consécutifs sans victoire, sa dernière victoire remontant au 1er septembre, lorsqu’il a battu Villarreal 3-1 lors de la quatrième journée.

Sergio González a considéré cette période sans victoire comme une « dalle » et a encouragé le groupe, qui l’a accompagné dans la salle de presse du stade Nuevo Mirandilla.

Le technicien a indiqué que la pression de ne pas avoir gagné pendant si longtemps a été trop forte et que leur équipe, en conséquence, a été loin de son meilleur « niveau ».

Gonzalez a estimé que l’effondrement des résultats passera et a rappelé les problèmes liés aux blessures et aux suspensions lors des tentatives de remise sur les rails.

L’entraîneur catalan a remercié le président, Manuel Vizcaíno, pour sa présence à la conférence de presse d’adieu ainsi que pour le soutien du reste du conseil d’administration, de la direction sportive et des autres membres du club.

A lire aussi  Le gouvernement proposera de suspendre Luis Rubiales en tant que président de la RFEF.

Auteur/autrice